L’éditorial de saison

L’été

Période de vacances et de loisirs, l’été incite aux voyages. Partir loin, changer d’air, découvrir de nouveaux horizons, quitter son quotidien…Faire nos valises et oublier nos habitudes et nos contraintes l’espace de quelques jours ou quelques semaines…Tout un programme! Quoi de plus naturelle que cette envie de marcher sur une autre terre, vivre des choses différentes, découvrir la beauté de paysages et partager d’autres cultures. Notre planète est immense, riche de couleurs et de traditions, tellement variée par ses climats et ses reliefs.

Ces voyages sont sources de joies et de détente mais ne doivent pas nous faire oublier qu’il existe d’autres voyages plus discrets et plus intimes que sont nos voyages intérieurs. Ceux-là ne demandent pas de grandes distances à parcourir ni d’argent à dépenser. Rien à emporter mais plutôt nous retrouver nous mêmes en tête à tête, pour un échange bénéfique et bienfaisant. Renouer le dialogue avec soi, partir à l’aventure avec nos idées, nos émotions, nos souvenirs, nos projets. Rêver et imaginer, dessiner notre chemin, nous ouvrir à l’inhabituel, nous préparer à l’inattendu. Traverser parfois des déserts, des zones de turbulences et atteindre parfois des sommets.

Vivre tour à tour joies et peines, bonheur et tristesse. Avoir besoin de solitude ou d’un bain de foule, se laisser guider par son être intérieur. Accueillir des sensations, prendre conscience de ses choix et de ses actes, construire, déconstruire, reconstruire… »Connais-toi toi-même et tu connaitras l’Univers et les Dieux. »

Voyage au départ perpétuel, à la destination éternelle et à l’arrivée inexistante. Voyage sans délai ni temps, mais toujours neuf et plein. Entreprendre ces voyages intérieurs n’est pas toujours facile mais si le premier pas est fait, l’aventure est lancée. Comme bagage nécessaire, le plus important est de s’accepter tel que l’on est, à cet instant là, et de s’aimer soi-même suffisamment pour avoir envie de se découvrir et redécouvrir, sans apriori ni désir particulier.

Ces voyages sont riches des beautés insoupçonnées que nous portons en nous, comme tout être humain et ces voyages sont uniques car personnels. Je vous souhaite de partir les vivre à votre rythme et d’en récolter les fruits merveilleux qui vous nourriront au moment opportun…

Mme Corjon

Besoin d’un renseignement ?